Pour une entreprise, la sécurité des données est au moins doublement importante : d’une part, en tant qu’instrument servant à préserver les secrets de fabrication des produits. D’autre part, en tant que moyen de permettre une circulation saine des données parmi les employés.

Sécuriser les données pour protéger

La sécurité des données est un impératif. Son importance s’applique aussi bien aux grandes structures qu’aux plus petites.

Pour rappel : Très Petites Entreprises ; Petites et Moyennes Entreprises sans oublier les multinationales présentes sur tous les continents brassent un volume considérable de données.

Il y a les données informatiques dans lesquelles se trouvent des formules, des protocoles, mais aussi des adresses, des coordonnées de travailleurs, des bilans comptables…

Avant tout, il faut vérifier que votre entreprise respecte la législation en vigueur à l’endroit géographique où elle est installée.

Grâce à votre service juridique ou à des consultants extérieurs, vous aurez la liste des types de données que vous pouvez collecter dans le secteur où vous exercez vos activités.

Ensuite, il est capital de pouvoir effectuer un classement des données hébergées par l’entreprise. Cela est important :

  • Pour éviter de stocker en un seul point toutes les informations capitales. Il vaut mieux stocker des données qui prises isolément n’ont que peu d’intérêt.
  • Pour limiter l’accès, y compris au sein de l’entreprise. Seuls les membres de l’équipe dirigeante devront avoir un accès intégral et encore, sous réserve de clés d’identification les plus personnalisées possible.
  • Pour avoir une traçabilité élevée des consultations de données. Il faut savoir quel collaborateur a eu accès à quelles données, quand et à partir de quel terminal ?

Enfin, savoir quels sont les types de données stockées permet de définir des plans de secours. Ces derniers sont valables en cas d’intrusion ou plus simplement de destruction involontaire et non-malfaisante, par exemple en cas d’incendie des locaux.